Université d’automne 2018 à Boulogne-Billancourt : fin de la 1ère journée !

Aujourd’hui, le Mouvement Européen a lancé la 12e édition de son Université d’automne. Organisé autour du sujet “Faire Gagner l’Europe, ses entreprises et ses citoyens”, cet événement est décliné à travers trois jours de rencontres, débats, ateliers participatifs et actions de terrain avec l’ensemble de la société civile européenne en France.

Cette année, l’événement mobilise près de 400 participants qui se réunissent pour valoriser les principaux acquis de l’Union européenne et débattre des défis que l’Europe rencontre à sept mois des élections européennes.

Des collégiens dans la peau des députés européens

L’Université d’automne a démarré avec une matinée studieuse pour les élèves du collège Henri Barbusse à Bagneux, qui se sont glissés dans la peau de députés européens durant une simulation de Parlement européen. Ce sont les Jeunes Européens qui ont organisé cette activité à laquelle les collégiens se sont prêtés avec intérêt et curiosité.

Intervenants et participants mobilisés lors d’un après-midi conférence-débat

Les financements européens et la politique européenne de la Recherche et du Développement étaient mis en débat lors des conférences de la journée. “Quels fonds européens pour l’Europe de la compétitivité et de la solidarité ?” C’est la thématique qui a polarisé les échanges de la première table-ronde de notre Université d’automne 2018. Le débat a réuni des acteurs du privé et du public, ainsi que des universitaires, spécialisés sur la thématique des fonds européens. Selon Hugo Bevort, Directeur des stratégies territoriales au Commissariat général à l’égalité des territoires,  les financements européens sont essentiels pour renforcer la cohésion des territoires européens. Stéphanie Von Euw, Vice-présidente chargée des affaires européennes au Conseil régional d’Ile-de-France, a souligné l’importance de l’échelon régional dans la mobilisation et l’utilisation de ces financements. 

Les participants ont ensuite pu débattre de la politique européenne de Recherche et Développement. Les intervenants s’accordent pour dire que l’Union européenne n’est pas en reste concernant la Recherche et le Développement, même si une intensification de l’implication de l’Union européenne est nécessaire pour rester compétitive face aux autres puissances mondiales. Michel Derdevet, Secrétaire général d’ENEDIS, a notamment souligné l’importance d’investir dans la recherche énergétique en Europe – propos qu’il développe plus largement dans sa tribune publiée sur notre site Euroclic

Jean-Louis Bourlanges conclut les conférences : ” Défendre les valeurs européennes est notre devoir”

Jean-Louis Bourlanges, Député des Hauts-de-Seine, ancien Député européen et ancien Président du Mouvement Européen-France, a fait un discours sur les défis que l’Union européenne a affrontés, et les enjeux auxquels l’Europe fait face à quelques mois des élections européennes de mai 2019. Il a souligné l’importance de l’Europe pour contrer les problèmes globaux comme la menace terroriste, la Russie et tant d’autres – ainsi, il est de notre devoir de défendre les valeurs ancestrales sur lesquelles l’Union européenne s’est fondée.  

Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, a clôturé les conférences de la journée en saluant l’engagement des militants du Mouvement Européen dans l’animation du débat public sur l’Europe partout en France. 

Revivez les moments de la journée à travers le Facebook live sur la page du Mouvement Européen.

Les échanges se poursuivront le samedi 13 octobre. Suivez-les sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FaireGagnerlEurope !