Quiz : en Europe, la bière se fait mousser

Aujourd’hui, c’est la journée internationale de la bière ! Pour l’occasion, le Mouvement Européen – France vous a préparé un petit quiz.
Note : Les données chiffrées sont issues des statistiques de l’association The Brewers of Europe.

Le mot « bière » viendrait du bas-allemand ou du néerlandais « bier ». Vrai ou faux ?

Vrai. Il semblerait que la mot de bière soit apparu au Moyen-Âge, avec la découverte du houblon. La nouvelle boisson supplante alors la cervoise, en usage en Gaule notamment.

Dans la bière, y a-t-il de l’eau ?

Oui, l’eau fait d’ailleurs partie de la première étape de la fabrication. La composition de l’eau a un impact majeur sur le processus de fermentation, et le goût final de la bière. Pour les bière de type « lager », on utilise de l’eau douce, tandis que pour l’ « ales », on utilise une eau riche en minéraux.

Le processus de fermentation, processus essentiel durant lequel la préparation liquide se convertit en gaz carbonique et en alcool, daterait de : 1 million d’années, 6000 ans, 400 ans ?

Les premières traces de l’existence de ce breuvage remontent à environ 4000 ans avant J-C en Mésopotamie. Une légende égyptienne raconte que le dieu Osiris aurait oublié au soleil une décoction d’orge mélangée à de l’eau sacrée du Nil. Le breuvage est alors d’origine divine ! Au XIIe siècle, le houblon, réputé pour ses vertus antiseptiques, apparaît dans la bière. Les moines en contrôlent la production. Les brasseurs s’organisent en guildes. Puis, c’est bien sûr la révolution industrielle du XIXe siècle qui accroît la production de bière en Europe.

L’Europe produit environ la moitié, un quart ou un huitième de la production mondiale de bière ?

Un quart. Les continents asiatique et africain consomment de plus en plus ce breuvage.

En Europe, quels sont les trois pays dont les ressortissants consomment le plus de bière ? La République Tchèque, l’Autriche et l’Allemagne ? Le Danemark, la Norvège et la Suède ? La Roumanie, la Bulgarie et la Pologne ?

En Europe, ce sont les Tchèques qui boivent le plus de bière : 138 litres par an et par habitant en moyenne en 2017. Les Autrichiens détiennent la seconde place avec 105 litres, suivis de près par les Allemands (101 litres), les Polonais et les Estoniens. Les Français, qui préfèrent le vin, arrivent en fin de classement (26/28) avec 33 litres par habitant et par an.

Le secteur de la bière génère (plus ou moins indirectement) 200 000 emplois dans l’Union européenne. Vrai ou Faux ?

Faux. C’est dix fois plus, soit 2 millions d’emplois – ou 1% de l’ensemble des emplois de l’Union européenne. Les ¾ (1,5 million) sont liés au secteur de l’hospitalité, suivis par l’approvisionnement (315 000), le brassage (125 000) et les emplois liés à la vente au détail (120 000).

L’ordre chronologique du processus de fabrication est : 1/ ébullition des ingrédients 2/ brassage 3/ fermentation ; 1/ fermentation, 2/ brassage 3/ ébullition ; 1/ brassage, 2/ ébullition, 3/ fermentation ?

Une fois le malt et l’eau réunis, ils sont broyés, puis transférés dans une vaisselle et brassés. L’amidon du malt est converti en sucre qui se dissout alors dans l’eau. Le « moût » produit est bouilli avec le houblon. Puis le houblon est versé dans des vaisselles, et le processus de fermentation commence alors.

La culture de la Bière en Belgique est inscrite au Patrimoine immatériel de l’Unesco : vrai ou faux ?

Vrai ! Le communiqué mentionne : « la fabrication et l’appréciation de la bière font partie du patrimoine vivant de plusieurs communautés (…) Cette culture joue un rôle dans leur vie quotidienne et lors des événements festifs. (…) En outre, la bière est utilisée en cuisine. (…) Par ailleurs, plusieurs organisations de brasseurs travaillent avec les communautés à une large échelle pour promouvoir une consommation responsable de la bière. »

Le réchauffement climatique pourrait affecter la production de bière. Vrai ? faux ?

Vrai. Des études scientifiques se sont penchées sur le sujet. L’augmentation des températures pourrait réduire les récoltes d’orge et de houblon, ingrédients essentiels dans la production de la broisson. Face à la pénurie, les prix pourraient grimper de 40% à 300% selon les estimations. En outre, le réchauffement climatique pourrait affecter la qualité de l’amidon utilisé pour la fermentation.

Question recap’ : en plus de l’eau, céréales et houblon sont les principaux ingrédients de la bière. Vrai ou faux ?

Vrai. Les céréales maltés fournissent le goût et la couleur (qui dépend du taux de réchauffement du malt) du produit final. Ces céréales peuvent être de l’orge, du blé, de l’avoine, du riz…
Le houblon, quant à lui, agit comme un préservateur et contribue au goût et à l’arôme la bière. Il a un goût très différent d’un bout à l’autre de l’Europe.

houblon