Elections européennes 2019 : pour ou contre les listes nationales ? Les députés nationaux se positionnent

Le Gouvernement présente un projet de loi pour revenir à un mode de scrutin opposant des listes nationales – contre les 8 eurocirconscriptions locales actuelles – aux élections européennes de 2019. Le Mouvement Européen – France fait vivre le débat sur ce sujet clé pour le débat public sur l’Europe en France. Le Député Pieyre-Alexandre Anglade (LR) défend le projet au micro du Mouvement Européen et d’Euractiv, sa collègue Constance Le Grip (LR) s’y oppose et milite de son côté pour une “régionalisation” du scrutin.

Le Mouvement Européen et Euractiv ont précédemment interrogé le député européen Jean Arthuis, qui s’oppose également à cette réforme, et sa collègue Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy, qui la soutient. Retrouvez leurs prises de position ici.

Le Mouvement Européen fait vivre le débat public sur l’Europe et formule également des propositions pour construire l’Europe. Dès novembre, Yves Bertoncini et Olivier Mousson, Président et Secrétaire général du Mouvement, ont proposé dans une tribune publiée sur Euractiv de rapprocher les députés européens de leurs électeurs en allant vers un modèle régional avec 13 eurocirconscriptions.

 

Retrouvez la vidéo sur Twitter et Facebook